Dans la mare aux Tritons

14 janvier 2015

Kite addict!

En venant en Nouvelle-Calédonie, l'une de nos motivations était de se mettre au kitesurf. OK, on pouvait aussi en faire en Bretagne! Sauf qu'en Bretagne l'eau elle est glacée toute l'année, le vent il est soit inexistant, soit super fort (bon, là je caricature un peu, mais juste un peu). Les plages sont plus dangereuses, soit plein de rochers, soit on a plus pied très rapidement, soit pas mal de vagues ou de courant. Et surtout le meilleur moniteur de kite du monde ne s'y trouve pas, en Bretagne!

Ca nous faisait de bonnes raisons d'attendre le lagon à 23°C au plus bas, l'alizée chaud et presque régulier, et surtout d'habiter tout près de Poé Kite Scool!

La 1ère leçon est plutôt fun: pilotage de l'aile, nage tractée, conseils et exercices de sécurité.

14 novembre 2014 (2)

14 novembre 2014 (7)

En fin de séance j'ai fais quelques essais avec la planche. C'est pas simple!

2ème leçon, là ça se complique! On met la planche et on tente de sortir ses fesses de l'eau.

kite annaig 25

Comment ça mon Q fait ancre?????

kite annaig 25

Et comme on dérive beaucoup, il faut remonter au vent à pied. Autant dire qu'à la fin du cours on est HS!

kite annaig 25

Et puis les séances qui suivent ressemblent un peu à la 2ème. Le waterstart passe de mieux en mieux, mais on dérive toujours, alors on marche toujours pour remonter au vent.

Et puis un jour, on arrive à revenir au point de départ! Et là, ça y est! C'est magique! On ne dérive plus, on ne marche, on remonte au vent, ON SAIT FAIRE DU KITE!!!!!! Le bonheur!!!!

On a la chance de louer une maison à 50 mètres de la plage pour tout l'été, on en profite bien. Notre terrain de jeux se trouve au bout du jardin:

14 janvier 2015 (31)

14 janvier 2015 (24)

14 janvier 2015 (26)

Alors, bien sûr il y a encore beaucoup de travail. On a parfois des grosses galères, comme cet après-midi par exemple où j'ai du retourner à la plage en nageant et en marchant car mon aile s'est mise en torche et mes lignes se sont emmélées.

Mais à chaque sortie quel plaisir de glisser sur ce superbe lagon!!!

Posté par triton7 à 11:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


01 janvier 2015

2015

carte 2015

Posté par triton7 à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2014

Fin d'année au soleil

Je n'ai pas cousu depuis que je suis arrivée sur le Caillou.

Je n'ai pas fais de course depuis que je suis arrivée sur le Caillou. C'est normal, la dernière était le soir de notre arrivée. Là c'est l'été, il fait bien trop chaud. D'ailleurs je suis peu allée courir ces dernières semaines. Je profite des averses, mais il faut avouer qu'elles sont rares et même pendant ce temps le thermomètre affiche au moins 26°C. J'ai donc beaucoup de mal à enchainer les kilomètres, souvent je me contente de 6 ou 7.

Mais je trouve d'autres occupations!

On a passé un week-end à Nouméa où nous avons rencontré "en vrai" Camicoo.

6 décembre 2014 (82)

Visite du Centre Tjibaou

6 décembre 2014 (91)

7 décembre 2014 (11)

Nous nous sommes d'ailleurs revus hier pour aller sur un ilot ensemble, où Mr Camicoo a initier les enfants au windsurf. Ils ont adoré!

27 décembre 2014 (39)

27 décembre 2014 (32)

27 décembre 2014 (49)

Il y a aussi eu Noël. C'était un peu particulier pour nous, on ne s'est pas vraiment sentis dans l'ambiance comme en France où nous étions harcelés de pub.

25 décembre 2014 (2)

Et des dizaines de plongées sur la barière de corail. On ne s'en lasse pas!

Titou a même fait son baptême en bouteille avec son tonton:

25 décembre 2014 (1)

Et puis il y a le kite surf qui est entré dans nos vies, et qui occupe une part de plus en plus grande. Je n'ai pas de photo de nous en action. On navigue à tour de rôle, mais on commence à se faire vraiment plaisir! Ca remplace bien la course à pied!

DSCF0308

Posté par triton7 à 06:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

25 novembre 2014

La Bretagne vous manque? Allez sur la côte est!

Tout le monde le dit: la côte ouest et la côte est de la Nouvelle-Calédonie n'ont rien à voir l'une avec l'autre. Nous avons voulu le vérifier par nous même ce week-end. Nous voilà partit direction Houaïlou! On traverse l'île, c'est la montagne. Ca devient rapidement très vert, on croise peu de voitures et les chauffeurs de celles que l'on croise nous font un signe de la main, de même pour les quelques habitants de cette régions qui se trouvent sur le bord de la route. C'est sympa! Le temps se couvre rapidement, arrivé à Houaïlou c'est carrément de la pluie qui nous accueille. On est carrément déçus, on décide de ne pas rester là et de remonter dans l'espoir de trouver le soleil. Après quelques erreurs de routes (ou plutôt pistes) on trouve enfin la cascade de Bwa. Il fait beau. On y pique-nique et on se baigne. L'eau est fraiche mais le cadre tellement beau!

20141122_124000

On repart direction Ponérihouen et son pont Eiffel.

20141122_145801

Mais surtout notre halte pour la nuit: le camping Tiakan.

On sera les seuls cette nuit là dans ce superbe camping.

20141122_160126

Par contre quelle nuit pourrie on a passé! Le vent qui ne faibli pas, la pluie. Heureusement il ne faisait pas froid pour autant sinon on aurait revécu notre dernière expérience de camping en Bretagne en mai dernier à Dinan.

Réveil à 5H30, il fait déjà bien jour. On prend une douche (froide, mais l'eau froide ici n'est pas si froide que ça), puis p'tit dèj à l'abri car il pleut.

IMG_9154

Heureusement on a une éclaircie pour démonter la tente!

On annule notre rando dans la vallée de Tchamba, on repart dans l'ouest, trop marre de la pluie!!!

La route transerve entre Poindimié et Koné est vraiment magnifique!

20141123_085426

On s'arrête à une cabane où les locaux mettent des fruits à vendre.

20141123_083815

Au col de Tango on repère bien ce passage entre l'est et l'ouest: la végétation qui se fait plus rare, le soleil qui apparraît.

20141123_085503

Au même endroit, j'ai juste pivoté sur moi-même. Est en haut, ouest en bas:

20141123_092307

Une p'tite rando après Pouembout.

20141123_102844

Un pique-nique plange Franko.

OK l'est c'est beau, la verdure, c'est plus sauvage, mais moi j'aime quand même mieux le soleil! J'espère qu'on aura plus de chance la prochaine fois!

Posté par triton7 à 00:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

17 novembre 2014

Nouveau départ

J'inaugure une nouvelle rubrique sur ce blog: "Sur le caillou".

Je ne suis pas sûre de raconter grand chose de très perso, mais comme je sais que certains attendent des photos de ce bout de terre, je vais en mettre quelques unes ici.

Après un long voyage (mais qui s'est très bien passé) nous avons posé les pieds sur le sol de notre nouveau "chez nous". Un peu frustrant d'arriver de nuit, nous avons dû attendre le lendemain pour découvrir l'incroyable couleur du lagon.

9 novembre 2014 (1)

Baignades, plages, rando, plongées sur la barrière de corail (même de nuit), paddle,... J'ai pris mon 1er cours de kite surf, c'est excellent!!!

11 novembre 2014 (33)

12 novembre 2014 (3)

14 novembre 2014 (2)

10 novembre 2014 (2)

16 novembre 2014 (38)

Nouveau terrain de jeux pour le trail!!!

11 novembre 2014 (57)

16 novembre 2014 (37)

Posté par triton7 à 11:15 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :



04 novembre 2014

Pochette de voyage

A l'origine se devait être une pochette pour la tablette, mais j'ai buggé dans les dimensions, la tablette ne rentrait pas dedans (c'est pas bien grave, elle a déjà une protection). Comme je voulais aussi faire une pochette pour le voyage, voilà, elle sert pour les billets d'avion, les passeports et le livret de famille. Tout sous la main!

Pochette voyage (1)

Pochette voyage (2)

Dans 3 jours, à cette heure-ci, nous serons entre Amsterdam et Tokyo...

Posté par triton7 à 15:17 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

18 octobre 2014

Rattrapage

Un autre T-shirt manches longues pour ma maman:

TS Moun (1)

TS Moun (2)

Sauf que cette grande bande blanche sur le ventre ne lui plaisait pas.

J'ai du la faire si large car on n'avait pas pris assez de tissu rayé (c'est malin, hein!)

J'ai rajouté 2 bandes de jersey gris.

C'est mieux!

TS Moun

Posté par triton7 à 21:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

15 octobre 2014

Pyj d'été

Comme je vais bientôt être à nouveau en été (et un vrai été, pas l'été frileux breton!) il me fallait un pyjama adapté.

Pyj été (1)

Débardeur Alioth (patron maison en T.38)

Pyj été (2)

Short à biais trouvé chez Melly sews

Pyj été (3)

Le problème pour le short c'est que le patron est en T.36. Comme je fais plutôt du 38 je l'ai agrandi, mais finalement il est bien trop grand (comme ça je pourrais manger plein de glaces sans que ça se voit...)

Pyj été (4)

Pyj été (5)

C'est aussi un pyjama réalisé avec les restes, d'où les rayures pas très raccord.

La pose du biais sur le short est un peu catastrophique. J'avoue que le temps me manque pour coudre, alors je n'ai pas trop soigné les finitions. Et ce n'est qu'un pyjama!

Pyj été (12)

Pyj été (11)

Même pas d'ourlet, ni de biais à l'encolure et aux emmanchures.

Pyj été (10)

2 boutonnières et un lien, parce que sinon il ne tient vraiment pas!

 

Allé, hop! Dans la valise!

Posté par triton7 à 11:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

06 octobre 2014

1er semi

Je voulais en faire un avant de partir sur ce beau caillou du bout du monde (promesses de si beaux trails).

Je le prenais comme un test. Sur le papier c'est attrayant: 21Km sur route (pas de caillou à escalader, de rivière à traverser, de champs en dévers, de flaque de boue), dénivelé 0 (incroyable!), ravito tous les 4/5km (pas de camelback de plus d'1Kg sur le dos). Cool! Ca va être facile!

Sauf que je n'avais jamais couru 21Km sans m'arrêter. En trail je marche dans les montées, je reste parfois plusieurs minutes admirer un paysage, je discute aux ravito avec les bénévoles. Parce qu'en trail je m'en fout de mon chrono (ça se voit, non?).

Là le but du semi c'est justement d'en faire un, un chrono. A l'opposé de ma façon de courir, de l'idée même que je me fais de la course à pied. Je cours pour voir du paysage et rencontrer du monde moi!

C'était donc réellement un défi pour moi.

Me voilà inscrite sur le semi La Bigoudène, d'Eckmühl à Pont-L'abbé. Un semi où il n'y a pas trop de monde, 500/600 participants, parce que j'ai oublié de vous dire que je déteste la foule! Un semi avec 11Km en bord de mer, donc un superbe paysage.

Je stressais un peu par rapport à l'organisation: on devait récupérer les dossards tôt, prendre une navette, attendre 1H sur l'aire de départ. Déjà il n'y avait pas de sas, c'était bien car je n'avais aucune idée du temps que j'allais mettre. Je m'étais fixé 2H10/2H15, mais sans trop savoir à quoi m'attendre. Le fait de retrouver les potes du club m'a aidé à déstresser et à patienter.

unnamed

Nous voilà partit! Ca part vite, je regarde sans arrêt ma montre (moi qui cours toujours sans en course), je suis à plus de 11Km/H alors que je m'étais fixé de reste à 10Km/H. Je me dis que jevais ralentir à 2/3Km, mais en fait je me sens bien comme ça. La mer est belle! Il y a du vent, mais comme c'est plat ça reste gérable.

Les kilomètres passent vite, très vite. Là encore je ne suis pas habituée à les voir notés par terre ou sur des panneaux sur le côté. En trail, j'essaye de savoir à combien sont les 2 ou 3 ravitos pour que ça me fasse des points de repère. Et en trail les kilomètres passent bien moins vite. Je passe les 10Km en 57min, rien de transcendant, mais je suis bien. A 12Km je commence à en avoir marre, je me mets même à rêver qu'il y aurait une rivière à traverser. Je prends ma musique, ça m'empêche de penser au fait qu'il n'y a rien à faire à part courir "bêtement". Je sens que j'accélère, je me dis que je vais me cramer, mais je n'arrive pas à réduire l'allure, je me sens bien comme ça. Je double, je double, je double! Les kilomètres s'enchainent et je me sens toujours aussi bien. Je passe les 15Km en 1H32, je commence à penser que je peux passer la ligne d'arrivée en moins de 2H. Je jette un oeil à ma montre, je suis à 12Km/H. J'attends le moment où je vais exploser, mais il n'arrivera pas.

Je m'arrête quand même pour donner un cachet contre les crampes à un gars qui est coincé au bord de la route. Là je me dis que c'est foutu pour les - de 2H. Tant pis! C'était un peu utopique de toutes façons.

Et d'un coup j'apperçois J.N qui arrive vers moi. Comme à Tourch, il vient me récupérer pour m'aider à terminer la course. On passe tout juste le panneau des 20Km. Il me demande comment je me sens, je lui réponds que je m'ennuie, que je n'ai mal nulle part, que je ne suis pas fatiguée. Alors là c'est partit! Il me pousse à accélérer, à doubler. Tout à coup j'ai mal partout: je m'arrache et je n'ose pas regarder ma montre pour voir si on a dépasser les 2H ou pas. Le dernier Km se fera vraiment à fond!

Je passe la ligne en 1H59! Bonheur!!!!!

Merci J.N! Sans lui je ne pense pas que j'étais sous les 2H.

Voilà, je suis capable de courir 21Km sans m'arrêter. C'est une expérience, mais je préfère de loin le trail et son côté ludique.

Posté par triton7 à 18:48 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

25 septembre 2014

Les foulées de Tourch 2014

C'est la seule course sur route que je fais. Il y a la fête foraine pour les enfants, les copains qui habitent juste à côté et qui me prêtent leur douche après la course, l'apéro qui suit naturellement, et le feu d'artifice le soir. Je ne fais pas cette course pour la course mais pour tout ce qui va autour.

Que de la route (un mini bout de chemin qui fait du bien quand même au milieu du parcours), pas de difficulté même si il y a quelques montées, le choix entre 2 distances: 7Km200 ou 13Km400, soit une ou 2 boucles. C'est typiquement le genre de parcours que je n'aime pas. Il y a 2 ans j'avais souffert comme jamais (depuis j'ai fais Millau lol), l'année dernière je n'ai fais que le 7Km, parce que l'idée de faire 2 fois la même boucle me faisait trop peur, et finalement j'avais pris du plaisir à courir vite (même si vite pour moi est très lent pour certain).

Cette année, étant donné mon objectif de début octobre, je devais partir sur le 13Km. Et puis ça fait un an que je n'ai pas couru moins de 13 en course.

On laisse les enfants aux copains à la fête foraine (merci à eux!!!) et avec Mr Triton on part se changer. Il fait bien chaud, on trotine un peu. Je me sens bien, il est 17H c'est l'heure parfaite pour moi pour courir. Par contre c'est aussi l'heure du gouter alors j'ai faim. Je me sers au ravito, 1 banane, je sais maintenant que ça me réussi bien.

On est une centaine sur la ligne de départ, seulement 4 du club sur cette course, ils étaient plusieurs sur la course courte. Ils sont là pour nous encourager, même certains qui n'ont pas couru du tout. Et puis toujours notre super speaker du club au micro!

Nous voilà partis, les potes nous encouragent. J'essaye de ne pas trop me laisser entrainer par la vitesse, ça monte direct. Je compte sur mes nouvelles chaussures de route pour courir vite, d'ailleurs Mr Triton me le fera remarquer.

Zoom sur les chaussures car elles sont vraiment trop belles:

P9081125

Petite boucle, on repasse au niveau du départ, et là c'est partit pour la grande boucle qu'on fera 2 fois.

J'avais le souvenir d'une grande montée, finalement arrivée en bas je me dis qu'elle n'est pas si grande que ça, elle passera d'ailleurs très bien.

Tout s'enchaine, les montées, les descentes. Mr Triton qui n'a presque pas couru depuis Guerlédan a du mal à suivre, il décrochera un peu avant d'arriver au 7km.

C'est donc seule que je passe au niveau du départ et arrivée. Mon Titou me regarde passer sans même m'applaudir, enfant ingrat! Heureusement j'ai les encouragements de ma Chounette et des potes!

Il reste donc encore la même boucle à faire. Dans ma tête je me dis que je viens de partir et que je n'ai que 7Km à faire. Mes jambes suivent. Je me retrouve seule, j'aime bien. Je pense à A.M. qui termine ses 83Km du Belle-Ile Trail. Ca me motive!

Une fille me ratrappe, on papote un moment, mais elle ne me suit pas dans la fameuse "grande" montée, elle la trouve énorme. Je double dans les montées! Le truc qui ne m'arrive jamais en trail. C'est là que je me rend compte que le trail est vraiment formateur: on a pas du tout la même notion de dénivelé. Pour moi ici c'était plat, sans difficulté, alors que certains ont vraiment trouvé les montées difficiles.

Ca y est, je sens que j'ai pris mon rythme, j'ai l'impression de pouvoir continuer des kilomètres comme ça. Mais c'est déjà la fin: j'apperçois un gars du club (qui a terminé dans les 1ers) qui vient vers moi, il m'accompagne dans la dernière bosse, m'encourage à accélérer. En haut je retrouve mes zouzous, ils se jettent sur moi pour passer la ligne d'arrivée.

10276284_10202898213516797_764726657_n

10704865_10202898212156763_2051236888_n

Et Belette se jette litéralement, elle percute sa soeur et tombe.

10704992_10202898212916782_1280122410_n

10711351_10202898213836805_1316161968_n

Je m'arrête donc pour voir si ça va, elle se relève et se met à courir, on repart pour passer la ligne tous ensemble. Quel bonheur!

Je rend mon dossard et je repars en sens inverse aussi sec. Je vais aider Mr Triton a finir, je sais qu'il doit souffrir.

Je le retrouve en bas de la dernière côte, là où J.N m'a récupéré aussi. Je l'encourage, mais il râle, il en a marre, n'en peut plus. Il retrouve lui aussi les enfants qui vont à nouveau passer la ligne, cette fois en compagnie de leur papa.

10706511_10202898213396794_1655764856_n

10705033_10202898213636800_237495945_n

Il a mis 1H20. Moi je pense avoir mis 1H15. J'ai oublié de regarder les résultats ensuite. Et le lendemain j'ai vu que j'avais finalement bouclé ces 13Km400 en 1H11 et que je suis 1ère sénior femme. Je dois vraiment préciser qu'on était que 2 sénior femme????.......

Posté par triton7 à 17:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :



Fin »