J'attendais d'être dans NOTRE maison pour sortir mon matériel de couture. Enfin toutes nos valises sont défaites, nous sommes installés! En prime j'ai des placards pour ranger mes tissus et une grande table pour la couture. Le luxe!

Le 1er ouvrage est rapidement arrivé: une de nos ailes de kite s'est déchirée.

aile de kite (1)

Il a d'abord fallu coller un scotch spi

aile de kite (2)

Un aperçu de mon "atelier"

aile de kite (3)

aile de kite (4)

aile de kite

Ensuite un point zig zag tout le long pour que ça tienne bien.

Dis comme ça, ça paraît simple, mais ça ne le fut pas du tout! Déjà il ne faut pas un fil en coton, ça grille de suite avec l'eau de mer et le soleil. Et trouver du fil 100% polyesther dans notre "brousse"... Ben... c'est impossible! Il a fallu attendre la descente d'une connaissance sur Nouméa. On en avait bien un de fil, mais il était trop gros, la machine bloquait. Après plusieurs essais, je suis venue à bout de cette 1ère couture calédonienne, même si c'est loin d'être joli.

 

2ème ouvrage: des housses pour le canapé et les fauteuils.

Comme nous habitons une maison meublée, j'avais un peu peur que les housses initiales ne supportent pas mes 3 zouzous. J'ai acheté un manou, ici c'est un grand (très grand) morceau de tissu que les Kanaks utilisent lors de leurs coutumes. On en trouve dans toutes les boutiques. Ca ne coute rien, le mien était à 1495fr soit environ 12.50€ pour 10m sur 95cm. La qualité est plus que moyenne, ça fera le temps que ça fera.

Housse de canap (1)

Housse de canap (2)

J'en avais pas assez pour faire les 2 fauteuils.

Housse de canap (3)

Housse de canap (4)

Voilà un salon couleur locale!